LE BIEN-ÊTRE DE VOTRE PIANO

                          Un accord annuel est au minimum recommandé pour votre piano. 

Un piano a environ 220 cordes, certains pianos ont un clavier plus étendu (Bösendorfer, pianos Stuart australien de 102 touches...). La tension totale d'un piano cadre fonte est de 16 à 20 tonnes. Le cadre métallique a été breveté dès les années 1825 à Boston par Alpheus Babcock. Tout travaille dans un instrumnet, ce façon imperceptible. La fibre du bois travaille, table d'harmonie, tension des cordes, équilibre des chevalets des cordes, tout travaille sensiblement au fil du temps. Les cordes ont naturellement tendance à se détendre, même si l’instrument n’est pas joué, et parfois à gagner en tension en zones humides (la fibre du bois, selon l'hygrométrie, peut avoir tendance à se charger en eau). Les variations de température et d’hygrométrie accentuent les variations des tensions du piano. La fibre des bois se tend ou se détend et les variations de tension ainsi générées fluctuent au niveau de la table d'harmonie; cela joue en parallèle au niveau des chevalets conducteurs du son entre la corde et la table d'harmonie. Il est nécessaire et conseillé pour les personnes soucieuses de leur piano et qui souhaitent conserver ses qualités, de faire accorder et régler l’instrument à intervalles réguliers : chaque trimestre ou semestre pour certains conservatoires, chaque mois pour certains musiciens, chaque jour de récital pour les instruments qui jouent en concert.

Si un piano n'est pas accordé pendant plusieurs années, même s’il n’est pas joué, celui-ci se déaccorde, et peut s'abîmer. Plusieurs accords et passages de l'accordeur peuvent être nécessaires pour stabiliser à nouveau l'instrument et sees cordes aux bonnes tensions.

                       Ce qu'il faudrait savoir, avant tout, à propos de l'accord :

"les intervalles (tierce, quarte, quinte, sixte, octave) dans leur état "naturel", précision importante, n'émettent pas de battements, phénomènes acoustiques. Tempérer un intervalle consiste à le modifier en faisant apparaître des battements : on s'éloigne de façon précise et infime de l'état "naturel". Pour pouvoir jouer dans toutes les tonalités, l'accordeur partage l'octave en douze demi-tons, ce partage des intervalles est appelé "la partition". L'accordeur applique alors un système d'accord appelé tempérament égal.

Source : Europiano France, notre association professionnelle fédérant 200 techniciens répartis sur toute la France et se réunissant régulièrement.

Un climat ambiant sain pour votre piano

Le climat ambiant idéal pour un piano correspond souvent à celui dans lequel vous vous sentez bien. Un emplacement inadéquat, face à une fenêtre, contre un mur extérieur, ou alors des courants d'air fréquents, des écarts brusques de température, et surtout de fortes variations hygrométriques ou alors l'influence d'une humidité relative de l'air extrêmement basse ou extrêmement élevée, peuvent provoquer des dommages  plus ou moins importants et réduire en conséquence la durée de vie de l'instrument.

Un climat ambiant équilibré aide à la stabilité de l'accord du piano

  • améliore la stabilité de l'instrument et de l'accord
  • minimise les changements de tension à l'intérieur de la table d'harmonie
  • prolonge la durée de vie de l'instrument
  • évite des frais inutiles de réparation ou d'entretien
  • empêche les influences néfastes sur le toucher

Le bon emplacement pour votre piano

Un piano droit ou un piano à queue ne doit pas, en règle générale :

  • être installé directement à côté ou derrière une fenêtre
  • être placé directement devant ou au-dessus de radiateurs ou de convecteurs
  • se trouver directement au-dessus, au-dessous ou devant des aérateurs
  • être mis à proximité de murs extérieurs humides ou froids
  • être exposé directement aux rayons du soleil

Une bonne aération de l'endroit ou se trouve le piano

L'aération normale de la pièce où se trouve l'instrument n'a aucune influence néfaste. Par des températures inférieures à 0° C ou par temps très humide, il faut en revanche éviter d'aérer trop longtemps. Un courant d'air permanent est par contre toujours mauvais. Plus ce courant d'air est fort sur une longue durée, plus il expose l'instrument à un air trop sec ou trop humide. De ce fait, l'influence sur les variations du climat ambiant sera plus persistante. En conséquence, le dommage subi par l'instrument sera important.

Air ambiant et température sont à mesurer pour le piano

La température ambiante idéale est de 18 à 22° C. Des températures nettement plus basses ou plus élevées restent sans influence néfaste tant que l'humidité relative de l'air se situe entre 40 et 60 %. Il est important d'éviter les températures ambiantes inférieures à 10°C. Les températures inférieures à 0°C portent atteinte à la qualité de l'instrument. Eviter les chocs thermiques reste une règle d'or.

Air ambiant et humidité relative influent sur le piano

Les matériaux naturels comme le feutre et le bois réagissent bien aux changements d'humidité. Ces matériaux s'adaptent toujours et "bougent" avec les variations hygrométriques. Cela peut participer au déréglement de l'instrument, car cela joue directement sur les réglages du piano.

Réglages et accord du piano

Les compétences d'un technicien qualifié sont recommandées. L'accord régulier d'un piano est important, au moins tous les six mois durant les trois premières années après la livraison, et ultérieurement, au moins une fois par an. Il faut maintenir les pianos au diapason normal (si possible entre le La 440 Hz et le La 442Hz selon les musiciens), et surtout s'adapter à l'instrument. Certains pianos anciens peuvent avoir des limites et exigent des diapasons plus bas.

Entretien du meuble du piano

Pour l'entretien des pianos qui ont un meuble laqué brillant, vous pouvez utiliser un produit sans ammoniaque et sans alcool. Attention, n'utilisez qu'un chiffon très doux pour éviter les griffures sur la laque, de préférence en microfibres.

Pour les pianos avec une finition en bois naturel satiné ou ciré, éviter toute accumulation de couches d'entretien reste un bon point et utiliser des produits adaptés pour l'entretien des meubles. Eviter les produits en spray, car ils ont tendance à laisser un dépôt collant à long terme.

Le nettoyage du clavier doit se faire avec un chiffon blanc très légèrement humidifié. Le nettoyage de la table d'harmonie, des cordes ou de la mécanique doit être fait par un spécialiste. Evitez de mettre quoi que ce soit sur votre piano, ni un vase, ni tasse ou verre; même un papier peut rayer ou griffer la laque ou le polyester du meuble.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Le Comptoir du Piano 2018. Conception : Jean-Baptiste Boussion Technicien Accordeur de Pianos, Réglages, Réparations. Conseils en Location de Pianos de Concert et Transports. contact@lecomptoirdupiano.com 06 80 30 30 40

Appel

Email